Piège à petit coléoptère Aethina Tumida

3,00 

Cette trappe réutilisable permet de capturer le petit coléoptère Aethina Tumida. Elle se place entre deux têtes de cadres et doit être remplie d’un liquide visqueux et sucré afin d’y attirer et d’y noyer l’insecte.

Quantity
Price
<10
3,00 
10+
2,00 
× Piège à petit coléoptère Aethina Tumida
Catégorie : Étiquette :

Description

Le piège à petit coléoptère Aethina Tumida est une solution efficace et économique pour contrôler cette menace car il s’utilise tout l’année et plus particulièrement en hiver à proximité de la grappe entre deux têtes de cadres.

Le petit coléoptère Aethina Tumida est un danger sanitaire majeur dans le monde apicole, car il génère des pertes économiques en détruisant les couvains, les cadres puis en fermentant le miel.

Si les taux d’infestation sont élevés, les coléoptères peuvent détruire les colonies ou causer la désertion des abeilles.

Le petit coléoptère peut se multiplier abondamment dans les colonies infestées (1000 à 2000 œufs par femelle) où il se nourrit du couvain, du miel et du pain d’abeille.

Les petits coléoptères adultes, chassés par les abeilles à l’intérieur de la ruche trouvent refuge dans la trappe des pièges où ils se noient.

En utilisant ce piège, les apiculteurs peuvent protéger leurs colonies d’abeilles de manière efficace et durable. Il s’agit d’une méthode de lutte contre les parasites respectueuse de l’environnement, qui peut être utilisée en apiculture biologique.

De plus, sa réutilisabilité en fait une solution économique sur le long terme.

 

Descriptif du piège :

Ce piège a petit coléoptère Aethina Tumida a une largeur de cuve de 0,9 mm, une largeur de tête de 30 mm et une longueur de 224 mm, ce qui le rend adapté à la plupart des ruches.

 

Mode d’emploi :

Deux pièges à petit coléoptère sont nécessaires pour une ruche 10 cadres.

Il faut remplir les pièges avec 25 à 30 ml d’huile mélangé avec de la bière ou du vinaigre de cidre. Le compartiment à huile ne doit pas être rempli au maximum, afin d’éviter que les coléoptères ne ressortent du piège.

L’huile végétale de cuisine est adaptée à cet usage. Le diesel, les huiles de moteur ou de vidange sont évidemment à proscrire.

Une fois que les pièges sont remplis de ces parasites, il suffit de les vider grâce à leur couvercle amovible et de le réinstaller.